vendredi 1 mars 2013

Mise au point dans Le Monde (17 novembre 1988)



REFERENDUM
Une mise au point de Jacques Soustelle

[Le Monde, 17 novembre 1988]

A la suite de la publication, dans le Monde daté 6-7 novembre, d'un article relatant la prise de position du général Massu en faveur du "oui" au référendum sur la Nouvelle-Calédonie, nous avons reçu la lettre suivante :


Que le général Massu se rallie au pouvoir socialiste et se convertisse, tardivement, à l'anti-colonialisme, c'est son affaire. Mais je ne saurais admettre qu'il m'accuse, contrairement à la vérité historique, d'avoir "poussé l'armée à la rébellion" en 1961. J'ai tout ignoré du putsch des généraux, je l'ai appris par la radio le lendemain matin. Je n'ai pris aucune part à sa conception, à son déroulement, à son échec. Quant à la Nouvelle-Calédonie, on verra bien, et sans doute avant dix ans, si "l'abstraction frileuse" est démentie ou non par les événements.