samedi 1 novembre 2014

Lettre au Monde (30 avril 1956)



L'Algérie écartelée
Une lettre de M. Jacques Soustelle

[Le Monde, 30 avril 1956]

Monsieur le directeur,

Dans un article publié par le Monde daté du 26 avril M. Georges Penchenier écrit, parlant des résistances accumulées devant les gouverneurs généraux, que "M. Soustelle y a perdu sa liberté d'action".

Je ne saurais laisser passer sans protester cette affirmation, qui se relie évidemment à une campagne menée depuis des semaines par une certaine partie de la presse.

Le fait que mes conceptions et mes plans concernant l'Algérie, heureusement repris aujourd'hui grâce aux pouvoirs spéciaux, aient marqué le pas pendant la fin de ma mission en Algérie, ne découle pas des résistances locales, mais essentiellement du freinage provoqué en métropole par la conjoncture politique, l'approche des élections, la campagne électorale elle-même et l'entreprise obstinée d'un certain nombre d'hommes politiques et de journalistes, parmi lesquels M. Penchenier lui-même a tenu un rang honorable.

Veuillez agréer, monsieur le directeur... (...)