dimanche 26 avril 2015

Message à Ramón González Peña (1938)



D'éminentes personnalités françaises témoignent de leur confiance en la justice républicaine

[L'Humanité, 30 octobre 1938]

Un groupe d'éminentes personnalités intellectuelles et politiques a adressé à M. Gonzales Pena, ministre de la justice du gouvernement espagnol, le message suivant :

Très émus de voir mise si inconsidérément en doute l'impartialité du tribunal de Barcelone, devant lequel comparaissent les dirigeants du P. O. U. M., les soussignés tiennent à exprimer M. le ministre de la justice la confiance que leur inspirent les méthodes adoptées par la République espagnole dans l'application de la loi.

Ils rendent hommage au souci d'équité qui a présidé, à l'instruction de cette affaire, les droits de la défense ayant été scrupuleusement respectés, et les accusés n'ayant cessé de jouir de toutes les garanties prescrites par les lois promulguées avant la guerre.

Les soussignés approuvent et admirent l'énergie déployée par le gouvernement espagnol dans la défense (à l'occasion de ce procès comme à toute autre occasion), non seulement de l'indépendance nationale et de la République, mais aussi de la démocratie dangereusement menacée dans le monde entier.

Les soussignés prient M. le ministre de la justice d'agréer et de faire agréer M. Negrin, chef du gouvernement d'Union nationale, comme tous les membres de ce gouvernement, l'expression de leur haute estime et de leur respectueuse sympathie.


Parmi les nombreuses signatures, on relève les noms de MM. :

Langevin, professeur au Collège de France ; Prof. Jean Perrin, membre de l'Institut, Prix Nobel ; Prof. Marcel Prenant ; Jacques Soustelle, sous-directeur du Musée de l'Homme ; Charles Parrain, professeur agrégé ; Jacques Duclos, vice-président de la Chambre ; Clamamus, sénateur de la Seine ; Jean Zyromski ; Philippe Lamour, avocat à la Cour ; Alexandre Zévaes, avocat à la Cour ; Marcel Williard, avocat à la Cour ; Jean Cassou, écrivain ; Louis-Martin Chauffier, écrivain ; Charles Vildrac, écrivain ; Jean-Richard Bloch, écrivain ; Georges Besson, écrivain ; G. Poupy ; Lipchitz, sculpteur ; Georges Bourdon, vice-président de la Ligue des Droits de l'Homme ; Jacques Chapelon ; Frans Maserel ; Léon Moussinac, écrivain ; Dr. A. Roubakine ; Professeur Dominois ; J. M. Lahy, professeur à l'Institut de Psychologie de l'Université de Paris ; Jeanne Fournier, docteur es-sciences, assistant à la Faculté des Sciences de Paris ; Georges Fournier, maître de recherches, chef de travaux à la Faculté des Sciences.