dimanche 25 septembre 2016

Les écrivains contre les deux ans (1935)



LES ECRIVAINS CONTRE LES DEUX ANS

[Commune, n° 20, avril 1935, p. 902-903]

La loi de trois ans, votée en 1913, n'a pas évité à la France, en 1914, une guerre dépassant en horreur les pires fléaux.

La loi de deux ans, qui vient d'être votée, a eu comme réplique immédiate le rétablissement du service militaire en Allemagne.

La course aux armements se précipite. Un nouvelle guerre menace, qui, dans les conditions actuelles, amènerait une barbarie indigne et un massacre de toute culture.

Les écrivains et artistes soussignés protestent énergiquement contre les deux ans et la politique de préparation à la guerre du gouvernement français.

ARAGON, Claude AVELINE, Jean BABY, Henri BARBUSSE, Marianne BEAUGRAND-BLOCH, professeur, Georges BENICHOU, Claude BLANC, René BLECH, Jean-Richard BLOCH, Pierre BOCHOT, Armand CHARPENTIER, Léopold CHAUVEAU, René CREVEL, Paul ELUARD, Georges FRIEDMANN, GRANDJEAN, Jean GUEHENNO, Eugène HUMBERT, Fernand JEAN, Eugène LAGOT, Ignace LEGRAND, Henri LEFEBVRE, Gilbert LUSKY, André MALRAUX, Pierre DE MASSOT, René MAUBLANC, Léon MOUSSINAC, Thomas MUREÇAY, Pierre NEZELOF, Paul NIZAN, LOUIS-PAUL, Georges PILLEMENT, Henri POLLES, Georges PORTAL, Vladimir POZNER, Tristan REMY, Georges SADOUL, Gérard SERVEZE, Pierre SOUGEZ, Albert SOULILLOU, Jacques SOUSTELLE, G. TILLIE, Elsa TRIOLET, Pierre UNIK, Henriette VALET, Maurice WULLENS, André WURMSER.

Les écrivains et artistes désireux de se joindre à la protestation ci-dessus sont priés d'envoyer leur signature à la Maison de la Culture, 12, rue de Navarin, Paris (9e).